Les cours
Les cours
Les cours
Les cours
Les cours
<< Juillet 2020 >>
L M M J V S D
   
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
   
archives
Vous désirez être tenu informé de nos actualités ?
Laissez-nous votre adresse email !


13/7
IDR émission spéciale
Chaque jour cinq morceaux to cheer you up !!!
48FM

Chaque jour cinq morceaux to cheer you up ! Thème "les bébés"

Bernard- Formé en 1978 comme one-man-band par  J.G. Thirlwell,  Fœtus changeait de nom à chaque album, en gardant le mot Fœtus comme base.  C’est joyeux, complexe, on peut qualifier ça de poésie industrielle…

FŒTUS INTERRUPTUS 

Catherine- Une fois célèbres, les rock-stars peuvent rapidement tomber dans les excès. Vincent Furnier (leader du groupe Alice Cooper) a réussi à garder la tête froide et éviter les pièges du succès. Avec en invité, le chanteur Donovan Leitch dans les choeurs !

ALICE COOPER/BILLION DOLLAR BABIES/1973/BILLION DOLLAR BABIES.

 

Charline-  BB… les initiales les plus connues au monde non ? 1963, un film avec Brigitte Bardot… Le Mépris, avec le thème de Camille, magnifique morceau de Georges Delerue ! 

Le Mépris : Jean-Luc Godard

Olivier– Les plus belles berceuses jazz est une compilation française de 15 titres d’une beauté intemporelle et d’une infinie douceur. On y retrouve les plus belles voix qui ont fait l’âge d’or du jazz comme Ella Fitzgerald, Nat King Cole, Billie Holiday, Chet Baker, Frank Sinatra et Sarah Vaughan qui interprète ici une composition du pianiste anglais George Shearing, hommage à Charlie Parker et au club de jazz qui lui est dédié.

Sarah Vaughan – Lullaby of Birdland

 

Jean-Pol- Faites des enfants qu’ils disaient ! Le problème des bébés, c’est qu’il faut éviter de les égarer ! C’est le sujet de la discussion poétique qui oppose en 1967 Jacques Higelin et Brigitte Fontaine sur un 45 tours. La chanson, qui annonce la période Saravah du tandem, avait été écrite pour le film Les encerclés, de Christian Gion. Pas une ride !

Higelin/ Brigitte Fontaine : Cet enfant que je t’avais fait