Au sommaire: Alain Pierre, L'AECdaire de Lester Bowie, Focus sur Don Schlitten, la Maison du Jazz expose...

 

A LA UNE...

Lancées fin 2018 en collaboration avec l’asblBarricade, les sessions Blue Noon nous ont donné de beaux moments, intimes et conviviaux. Elles reposent sur un principe simple: dans un cadre apaisé, l’écoute intégrale d’un disque qu’un musicien choisit sous l’angle du coup de cœur, de l’album de référence ou, selon la formule consacrée, de l’œuvre qu’il emporterait sur une île déserte et qu’il présente à sa guise au public. Une crise est passée, Blue Noon a muté en numérique pour une vague d’une vingtaine de sessions virtuelles (toujours accessibles sur notre site web) et certaines habitudes ont évolué. Aussi avons-nous décidé d’un changement d’horaire et de jour, ce sera le lundi à 17h30 et cela devient en toute logique Blue Afternoon. Car pas question de reléguer au placard cette idée de partage, de rencontre et d’échange en vrai — présentiel est un terme désormais banni en ces colonnes.Depuis le début, toutes les générations se sont succédé, de Robert Jeanne à Igor Gehenot en passant par Jacques Pirotton ou Pascal Mohy. Quant aux disques retenus, qui se révèlent souvent comme une découverte pour les auditeurs, ils composent une discothèque des plus éclectiques. Charlie Haden & Pat Metheny, Art Farmer, Maria Schneider, Eric Le Lann, Weather Report, Camille Bertault, Lee Konitz...Ce lundi 10 octobre, rendez-vous dans l’alcôve du sous-sol de Barricade pour cette première de Blue Afternoon. Elle se fera en l’excellente compagnie d’Alain Pierre, guitariste émérite.